Formation professionnelle Bit fitting

Karin est à nouveau parmi nous, et...Elle a encore évolué depuis sa dernière visite. Elle sait notamment maintenant replacer un os ioide déplacé par une trop grosse traction d'un ligament et autres choses qui rendent son expérience et son champ d'action très complet, bien au delà du simple choix d'un mors dans la bouche.

Après réflexion, je suis décidée à accepter la formation qu'elle propose en bloc, plutôt que faire appel à d'autres bit fitteurs qui travaillent uniquement sur le mors et la tête et faire un patchwork de différentes compétences.

En effet, à chaque fois qu'elle est là, Karin montre une vraie passion et motivation, et un champ de compétences très étendu ( biomécanique, technique à cheval, ostéopathie, dentisterie, problèmes d'alimentation, saddlefitting, problèmes vétérinaires...) . 

Son caractère très affirmé qui rend difficile les négociations par mail fait également que je suis absolument persuadée qu'il lui tient à coeur de former des professionnels de très haut niveau, parce que son amour propre est en jeu, et que sa "fierté" fait qu'elle voudra que nous soyons plus compétents que ceux qui ont été formés par un autre biais. J'en suis absolument convaincue, à 100%. 

J'abandonne donc l'idée de faire baisser le prix de la formation en la faisant intervenir partiellement, parce que sa motivation serait moins grande, et je pense important que ce premier groupe soit son "bébé" dans lequel elle mettra toute son énergie et apportera tout. Les intervenants autres qu'elle (biomécanique, physiothérapie...) seront choisis par elle et parmi les meilleurs mondiaux et je pense que nous allons vivre une expérience extraordinaire qui peut bouleverser notre vie professionnelle future (personnellement je ne ferai pas de bit fitting, mais pour mon enseignement, je compte beaucoup sur la diversification de mon coup d'oeil...)  

Le champ de compétences à acquérir est très étendu, mais nous permettra un regard global sur le cheval et ses problèmes éventuels, qui nous permettra d'envisager des solutions et apporter des réponses bien au delà du simple essai d'un filet. Je pense que par la suite, vu sa progression permanente, il sera bien de garder une journée par an pour les pros formés pour se tenir au courant des évolutions.

Comme elle l'avait dit, les stagiaires pourront commencer à travailler après le premier module sur des chevaux sans problèmes particuliers , c'est à dire dès février 2018 ou avril 2018 si on décide collectivement d'étaler un peu plus. Le second module sera repoussé pour permettre un étalement plus important des règlements.

 

Laissez moi savoir ceux et celles qui sont partants avec nous, le petit groupe sera constitué dès cet été, jusqu'à fin septembre, et la formation démarrera en octobre.

Lydie

 

bit fitting biomécanique dressage