Entrainement en 10 phases (partie 1/3)

                                            D'après une traduction extraite du livre de Tineke et Joep Bartels " Ride horses with awareness and feel "               

                                                                             Academy-Bartels 0030

Je vais tout d'abord vous énumérer ces 10 phases puis, je reviendrai dans la description détaillée de chaque point.

1 - Donner la possibilité à un jeune cheval ou un cheval que vous ne connaissez pas de s'acclimater à vous et de se relaxer avant de commencer réèllement.

2 - Travailler sur le " tempo contrôle " , vérifier les réactions à vos jambes et à vos mains .

3 - Affinez votre conscience : " mains sans jambes et jambes sans mains "

4 - Apprenez à votre cheval à céder à une main qui résiste.

5 - Développez le jeu des questions réponses à travers des modifications de tempo.

6 - Invitez votre cheval à " laisser tomber sa tête " 

7 - Développez l'aspect athlétique de votre cheval en alternant des attitudes plus courtes ou plus longues.

8 - Supprimez tous blocages

9 - Permettez au cheval de se remonter et de se rassembler naturellement.

10 - Efforcez vous d'obtenir de votre cheval la pleine disponibilité physique et morale.

 

1 - Donner la possibilité à un jeune cheval ou un cheval que vous ne connaissez pas de s'acclimater à vous et de se relaxer avant de commencer réèllement.

 Academy-Bartels 0002

Commencer avec beaucoup de précautions et exercer l'influence la plus faible possible au début. Plus tard, progressivement, vous augmenterez vos exigences.

Etudiez votre cheval durant cette phase. Votre cheval vous " dit " ce que vous devez faire pour l'entrainer. Attendez jusqu'à ce que votre cheval décontracte son encolure vers l'avant et vers le bas.

- Dans la psychologie des animaux de proie, l'encolure basse et étendue est associée à la sécurité et à la relaxation ( boire, brouter, se reposer...)

- Une position basse de l'encolure montre que le cheval est focalisé sur son cavalier plutôt que sur les éléments extérieurs, il est moins facile à distraire.

- L'encolure basse est un signe de relaxation physique qui permet au cheval, d'après son anatomie, d'étirer sa colonne vertébrale et de relacher les muscles de son dos.

- Un cheval dont l'encolure est basse et relachée est plus agréable à monter, il est plus confortable pour le cavalier et il semble dire " OK, dis moi juste ou nous allons maintenant ". C'est parce que le cheval se sent bien dans cette attitude.

Ne montez pas votre cheval avec l'encolure trop courte dans cette phase. Invitez le juste à se relacher. Le cavalier ne doit pas essayer de contrôler réèllement l'attitude du cheval, la position basse doit venir du cheval. Plus tard, à votre initiative, vous pourrez alterner entre étirer et raccourcir le cheval mais ce n'est pas le sujet de cette phase, car les muscles du cheval doivent être accoutumés et préparés pas à pas pendant une longue période. Etirer ou raccourcir un cheval non préparé pourrait causer des dommages musculaires tout comme un humain qui ferai le grand écart sans préparation.

 

2 - Travailler sur le " tempo contrôle " , vérifier les réactions à vos jambes et à vos mains .

Quand vous et votre cheval vous êtes accoutumés l'un à l'autre, le tempo contrôle est votre première mission.

C'est l'exercice le plus important avec un jeune cheval et c'est le plus important jusqu'au niveau olympique.

Vous devez obtenir un cheval vraiment obéissant aux jambes et aux mains. Il doit apprendre que VOUS déterminez le tempo. Vous devez être capable de toucher " le gaz " ou " les freins " quand vous voulez. Pour faire décroitre le tempo faites une pression progressive de la main, pour augmenter le tempo, toucher avec les 2 jambes.

Vous devez commencer ce contrôle très tôt avec les jeunes chevaux, tout d'abord au pas. Commencez avec précautions, avec des aides très discrètes et peu de changement de tempo. Petit à petit vous demanderez plus. Puis demandez la même chose au trot. L'amélioration de l'équilibre de votre cheval viendra de l'amélioration de la réponse à vos aides de plus en plus fines.

Vous devez aussi apprendre à votre cheval à attendre la prochaine demande sans " éteindre " son moteur. Cela veut dire que vous lui apprenez à conserver son tempo jusqu'à ce qu'il y ait une autre aide de votre part. Il doit pouvoir faire toute une longueur sans changer de vitesse et sans que vous ayez besoin de toucher " les freins " ou " l'accélérateur " .

Tant que vous n'avez pas le contrôle du tempo votre cheval ne pourra pas " franchir " son mors correctement en mouvement. Dans cette situation vous en êtes réduits à lui demander de céder par un arrêt.

Votre cheval doit apprendre à penser toujours " EN AVANT " même s'il est tranquille à l'arrêt.

Quand le tempo contrôle est optimum, les allures sont brillantes et le rassembler en résulte naturellement. 

Lydie.k  publié le 04/06/2011